L’eau d’ortie comme reminéralisant

Récemment nous vous avions parlé de la sève de bouleau et de tous ses bienfaits !

Le produit est toujours disponible dans nos magasins et peut ainsi vous être bénéfique en cette période.

Toutefois, certains d’entre vous préfèrent être encore plus en phase avec la nature et aiment trouver certaines ressources en son sein.

C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui une boisson à faire vous même qui pourra également vous apporter la reminéralisation adéquate en ce changement de saison.

Il s’agit bien entendu de l’eau d’ortie. 

Nous en sommes certains, l’ortie est une plante que vous connaissez bien ! Facile à trouver et utilisée dans de nombreuses recettes (soupe, pesto, condiments,…), elle apporte en effet de nombreux minéraux intéressants pour se revigorer.

Connue depuis des siècles pour ses vertus médicinales, elle vous aidera entre autre à éliminer les déchets accumulés durant cet hiver dans de votre organisme.

Elle soulage l’arthrose ou les rhumatismes, elle est anti-inflammatoire, diurétique, dépurative et tonique !

Comment fabriquer son eau d’ortie ?

Cueillez environ 5 têtes d’ortie pour 1 litre d’eau. Nous précisons « tête » car il faut savoir que l’ortie aime être sur des sols pollués. En effet, dans la nature elle joue le rôle de dépolluant naturel. C’est pour cette raison qu’il ne faut cueillir que les 5 premiers centimètres en partant du haut.

Une fois que ceci est fait, placez vos orties dans 1 litre d’eau et laissez reposer toute la nuit.

Le lendemain matin filtrez et récoltez le liquide.

Et voilà c’est fait !

Attention, l’eau d’ortie est à consommer avec autant de précautions que la sève de bouleau. Ses effets dépuratifs peuvent être laxatifs !

Si c’est votre première fois, buvez d’abord quelques gorgées sur plusieurs jours. Augmentez ensuite la quantité si votre organisme n’est pas trop chamboulé !

Cure à réaliser sur 3 semaines.