La sureau noir est en fleur : découvrez cet arbuste aux mille vertus !

Le Sureau noir (Sambucus nigra) est arbuste de 3 à 5 m de haut qui est très répandu dans nos régions.

On le trouve à l’état sauvage dans les haies et bords de forêt, mais aussi dans les jardins ou dans les cours de ferme. Il fleurit de mai à fin juin en formant de belles ombelles blanches. Nous sommes donc à la bonne période pour en cueillir quelques unes !

Attention, il ne faut pas confondre le sureau noir avec un autre sureau, dit sureau yèble, qui est plutôt une herbacée vivant dans les talus et fossés et qui est surtout très toxique ! Il convient donc d’être très prudent !

Saviez-vous que le sureau possède plusieurs propriétés médicinales ? 

La fleur de sureau est diaphorétique, c’est-à-dire qu’elle facilite la transpiration, nous pouvons donc l’utiliser en infusion pour accompagner la fièvre et en atténuer les désagréments.

Elle est également diurétique, elle facilite la sécrétion des urines, utile donc en cas de rétention d’eau ou d’œdèmes.

Aussi considérée comme dépurative, elle possède des propriétés anti-inflammatoires, anti-rhumatismales et antivirales qui permettent de lutter efficacement contre les maux de l’hiver, en stimulant modérément le système immunitaire, très efficace également pour bien expectorer.

Son action anti-allergique aide aussi à soutenir les muqueuses lors des épisodes estivaux de rhume des foins.

Le Sambucus Nigra n’a donc pas à rougir face à d’autres merveilles de la nature !

Notre recette d’aujourd’hui n’a pas pour but d’être médicinale mais plutôt de titiller nos papilles !  Nous vous proposons la réalisation du célèbre « champagne des fées » ! C’est partiiii…

Matériel nécessaire : 

Un grand bocal de min. 2L

Une étamine ou un linge propre et un élastique

Une cuillère en bois

Une passoire

Ingrédients : 

10 à 15 ombelles de fleurs de sureau noir fraîchement cueillies

2 L d’eau de source ou minérale plate

200 gr de sucre de canne – ou de sucre blanc si vous n’en avez pas

2 citrons (BIO bien entendu)

Recette :

Vérifiez bien que les fleurs de sureau ne contiennent pas de petites bestioles et égrenez-les pour ne garder que les fleurs (les tiges rendent la boisson amère).
Mettez-les dans un grand bocal pouvant contenir la limonade que vous souhaitez faire (ici 2L). L’idéal est d’avoir un bocal en verre transparent à large ouverture.
Ajoutez l’eau, le sucre, et les citrons avec leur peau, coupés en fines tranches et tournez à l’aide d’une cuillère en bois pour bien diluer le tout.
Couvrez votre bocal d’un linge que vous ferez tenir par un grand élastique.
Laissez macérer pendant 3 à 5 jours sur un rebord de fenêtre ou un endroit exposé au soleil, en mélangeant 2 fois par jour votre préparation.
Vous saurez que votre limonade est prête à être embouteillée lorsque de petites bulles apparaîtront.
Filtrez la préparation lorsqu’il vous semble qu’il y a assez de bulles.
Mettez la boisson de préférence dans des bouteilles à limonade avec fermeture hermétique à vis ou bouchon à clipser.
Laissez-la se gazéifier pendant encore 15 jours.
ATTENTION : ne sous-estimez pas la force du gaz, choisissez bien vos bouteilles, et ouvrez avec précaution ! A servir frais !
Bonne dégustation !